Comment améliorer la communication interculturelle au Centre SocioCulturel du Cerizéen ?

lundi 13 novembre 2017

C’est la question qui a été abordée par une vingtaine de bénévoles investie dans l’atelier de lutte contre l’illettrisme et dans le projet de l’épicerie solidaire.
Ils étaient accompagnés de deux salariés du CSC ; Flavie Grellier, Référente Solidarité et Emmanuelle Racaud, Référente Familles/Adultes.

Vendredi 10 novembre, Amélie Rouquet, une professionnelle de l’Association « Toit du Monde » de Poitiers est intervenue sur la thématique « la communication interculturelle ».
A travers des questions, des réflexions, des vidéos et des travaux de groupes, diverses notions ont été traitées : La culture, l’accueil, la communication verbale et/ou non verbale.

Cette formation a permis à chacun de se questionner sur ses pratiques, afin de faire évoluer notre accueil et nos accompagnements et de s’ouvrir à la différence. En effet, le Centre SocioCulturel est représentatif du territoire et œuvre pour plus d’une vingtaine de cultures différentes. Après avoir eu cette formation commune, les salariés appuyés par des bénévoles vont pouvoir adapter leurs compétences au public accueillis.

Paroles recueillies :
« Parfois, les façons de faire, les pensées sont très éloignées des nôtres. Il faut être capable de passer au-dessus et de ne pas juger »
« C’est intéressant, pour nous, bénévoles, de réfléchir sur ces questions. »
« Maintenant, il faut que l’on fasse attention à notre expression du visage. Elle a un impact sur la compréhension quand les familles ne parlent pas français »

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.