Historique de l’association

1982-1984


Engagement dans l’insertion sociale et professionnelle des résidants. Création du Centre
Provisoire d’Hébergement pour l’accueil des réfugiés politiques demandeurs d’asile.
Embauche de professionnels (éducateurs, animateurs, travailleurs sociaux et formateurs)
Développement du secteur restauration. Le FJT obtient un agrément pour un Centre d’Hébergement et de Réadaptation Sociale.

1985-1989


Le FJT se stabilise. Il emploi un directeur à mi-temps, une comptable et une secrétaire d’accueil. L’équipe d’animation, formation et éducation compte 12 à 15 personnes.
Le FJT fonctionne bien. Les chiffres sont au delà des prévisions. L’accueil des réfugiés a augmenté, d’où la parution d’un projet pédagogique spécifique à ce public en janvier 88.
Le foyer participe également à l’essor culturel de Cerizay : il créé l’association du « cinéma du Bocage » et en 1984, c’est l’ouverture du Centre Socialculturel, association complémentaire du FJT.
Les actions de formation se multiplient et se diversifient.
La capacité d’accueil passe de 80 à 50 lits.

3 janvier 1997


Déclaration en préfecture de l’Association Foyer de Jeunes Travailleurs – Centre Social et Culturel.
L’objet de l’association : gérer un Foyer de Jeunes Travailleurs et un Centre Social et Culturel.


Les missions de l’association :

  • Offrir un ensemble de services et de réalisations à caractères social, culturel, éducatif, économique et sportif.
  • Gérer toutes activités en faveur des jeunes, notamment en matière de logement, de restauration sociale, d’éducation, d’animation de formation.
  • Favoriser le développement de la vie associative en offrant aux associations existantes et futures une possibilité de rencontre, de coordination et mettre à leur disposition divers moyens matériels et techniques.
  • Susciter la promotion des individus et des groupes par la prise de responsabilité, par la rencontre, l’information et la formation.


 

22 janvier 1998


L’association est baptisée lors d’un Conseil d’Administration.

4 juin 2005


Inauguration des nouveaux locaux.

Juin 2006


Renouvellement des contrats de projet.


L’UNFJT (Union Nationale Foyers de Jeunes Travailleurs) devient UNHAJ (Union Nationale pour l’Habitat des Jeunes)

Janvier 2013


Scission de l’Association Point de Mire en 2 associations indépendantes.


Point de Mire qui poursuit la gestion du Centre Socioculturel sous la direction de Lucie Brillanceau.


Et


L’association Pass’HAJ Nord Deux-Sèvres qui gère le projet Habitat sous la direction de Valérie Leloup.


 

Juin 2015


30 ans du Centre SocioCulturel

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.